[NEWS/clip+portraits] « Money Call » by Shobee, Madd et Laylow met la Hype à genoux.

Personne n’était prêt à ce genre de scénario, et pourtant il est bien là…

Les rappeurs Shobee, Madd et Laylow dévoilent le clip du titre « Money Call », un chef d’oeuvre sensoriel qui prend aux tripes dès la première écoute.

Capture d’écran 2018-03-01 à 14.41.35

Cette collaboration inattendue à bousculée les amateurs de rap à travers le monde entier et c’est le magasine de renommée mondiale FADER qui apporte un énorme coup de projecteur sur le clip de ce titre auquel il associe son nom par le biais d’un visuel élégant qu’il propage sur les réseaux sociaux. Un coup de pousse depuis New York qui leur permet d’atteindre une plus large audience, avertie. 

Sans plus attende découvre le clip du titre « Money Call »

La TRAP, bienfaitrice

La Trap a connu un avènement depuis le succès de rappeurs tels que ASAP Rocky, Desiigner ou encore Young Thug. En France se sont des têtes d’affiches comme Kaaris ou Booba qui ont ouvert la voix, permettant ainsi l’émergence d’une multitude de Rookie prêt à tenter le coup. En effet, la Trap à ce bienfait de privilégier la sonorité des paroles, plutôt que les paroles en elles mêmes. C’est pourquoi, ce courant tente de plus en plus de jeune car il nécessite moins de talent d’écriture.

Mais c’est ici que ce trouve le piège car même si les paroles ne sont pas la priorité numéro 1, trouver les bonnes sonorités et LA mélodie n’est pas une mince affaire. Mais pas pour le collectif marocain NAAR qui excelle sur cette scène depuis ses débuts en 2012 et plus récemment grâce au tube du groupe Shayfeen avec le clip de leur titre « Wach Kayn Maydar« .

Ce titre avait déjà bien affolée les foules l’été dernier et mis en lumière la scène Trap marocaine qui génère tous les jours des milliers de vues dans le monde entier, en témoigne les chiffres sur YouTube.

De l’autre côté il y a Laylow qui lui débute sa carrière en 2011 avec son acolyte Sir’Klo à Toulouse, leur ville d’origine. Très vite ces Rookie adoptent une démarche sérieuse en proposant leurs titres sur des EP, ce qui leurs a valut très tôt d’être signés sous le label Barclay.

En 2016 Laylow se lance en solo avec la sortie de son projet « Mercy » sur lequel le Clipmaker TBMA réalise tous les visuels et clips, confirmant ainsi leur collaboration de longue date. Il poursuit avec l’EP « Digitalova » qui l’inscrit définitivement comme un rappeur de la Hype, s’attirant alors tous les regards. Dernièrement il apparait en feat. avec Sneazzy et Jok’Air dans le clip du titre « Jenny From Blocka » atteignant en quelques jours le million de vues sur YouTube.

La Hype à genoux

En effet, cette collaboration a été relatée par tous les médias côtés, de FADER à New York en passant par les magasines parisiens Clique ou encore Les Inrocks. Autant de références qui marque un tournant dans l’histoire du rap. Ce feat. n’est pas simplement un succès pour la culture rap marocaine mais plutôt un succès pour la culture rap tout court car le titre démontre que c’est une question de justesse de sonorité et non de langue.

En effet Shobee, Madd et Laylow surfent sur la prod. de Eazy Dew avec une aisance incroyable et avec pour thème l’appel du gain, the « Money Call ». Les trois artistes se succèdent et raffalent à coup de flow tranchant heurtant l’auditeur dans tous les sens. On notera que Laylow ne dénature pas son style habituel et garde ce Flow détaché et nonchalant comme ligne conductrice.

Une vidéo à la hauteur du morceau

On ne pouvait pas se quitter sans parler de ce clip, qui vient sublimer cette collaboration de haut vol. C’est sous la direction du réalisateur et photographe Ilyes Griyeb, originaire du Maroc mais qui poursuit sa carrière à Paris ( website ). Cet artiste est notamment connu pour sa série de Shoot intitulé « Moroccan Youth » à découvrir notamment sur son site.

Ce dernier, tourne le clip de « Money Call » à Meknès le temps d’un week-end. Les images qu’ils dévoilent pour l’occasion donne un rendu contemporain qui nous fait nous poser la question de savoir si le décor sublime les artistes ou bien l’inverse? A la fois humble, commun et pauvre, cet environnement connait une seconde nature dans l’oeil de ce photographe qui promeut à travers le monde.

On se quitte avec le plus gros succès du rappeur Madd, le clip de son titre « 3310 » sortie il durant l’été 2017 et qui comptabilise plus de 3 millions de vues sur YouTube.

Publicités

Auteur : Rim KHAMASSI

Passionnée de Rap Fr, je dédie ce site à la Culture Rap en France et à tous les nouveaux talents émergeants, nos Rookies préférés et à la Culture urbaine à travers des articles, photos et vidéos !

Laisser un commentaire